Le remboursement de l'ostéopathie

2018 05 15

Comme toutes les médecines douces, l’ostéopathie n’est pas remboursée par la Sécurité sociale même si elle est  pratiquée par un médecin conventionné.

Et cela, malgrès le grand succès qu'elle rencontre en France depuis quelques années.

Mais il est, malgré tout, possible d’être remboursé intégralement ou en partie lors de vos consultations en ostéopathie.

Pourquoi la Sécurité Sociale ne rembourse pas l'ostéopathie ?

Pour que la Sécurité sociale rembourse certaines pratiques, il faut que ces dernières répondent à deux critères principaux : il est nécessaire que la pratique en question ait un intérêt clinique, mais  aussi qu’elle fasse preuve d’une fiabilité statistique sur un panel établi pour une même pathologie.

En d’autres termes, il faut que la pratique ait, pour une majorité des cas, les mêmes effets pour des conditions identiques.
Cependant, l’ostéopathe, bien que se basant sur des sciences exactes comme l’anatomie, la physiologie, etc., aborde un patient dans son ensemble, et non pas seulement à travers une pathologie.

De ce fait, les conditions de traitement ne sont jamais identiques, chaque individu ayant  un passif différent. C’est donc pour cette raison que l’ostéopathie n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale.

Les mutuelles remboursent-elles les séances l'ostéopathie ?

Cependant, un bon nombre de mutuelles et d’assurances complémentaires ont décidé de suivre l’intérêt qu’ont les Français pour les médecines douces et proposent des solutions de remboursement.  Pour ce faire, elles ont mis en place deux types de forfaits différents : le forfait par acte et le forfait annuel.

  • Le forfait par acte

Ce forfait de remboursement des médecines douces est le plus économique d’un point de vue financier. Il est d’ailleurs le plus adapté pour les personnes découvrant l’ostéopathie puisqu’il consiste à rembourser une certaine somme par séance, pour un certain nombre de séances.
Ainsi, une mutuelle peut rembourser à ses assurés 30 € par séance, pour 5 séances par année par exemple.

De ce fait, si vous consultez un ostéopathe dont les honoraires sont de 50 € par séance, vous serez remboursé de 30 € pour les 5 premières séances de l’année. Un remboursement de 150 € sur les 250 € que vous aurez donc avancés.

  • Le forfait annuel

Le forfait annuel permet des remboursements plus importants que le forfait par acte, en échange d’une cotisation plus importante. C’est pour cette raison qu’il est peut-être plus adapté pour les personnes ayant déjà des habitudes dans les médecines douces, et qui sont susceptibles de consulter un ostéopathe plus régulièrement.

Ce forfait correspond à une cagnotte laissée à chaque assuré. A chaque demande de remboursement, les honoraires de l’ostéopathe sont déduits de
la cagnotte afin que vous soyez intégralement remboursé.

Pour un forfait de 250 € par an et un ostéopathe dont les honoraires s’élèvent à 50 € par séance, vous serez intégralement remboursé pour 5 séances. S’il devait y avoir plus de séances dans l’année, elles seraient complètement à votre charge.

Comment être remboursé après une consultation en ostéopathie ?

Afin d’être remboursé par votre mutuelle ou votre assurance complémentaire, vous devrez leur envoyer la facture que votre ostéopathe vous fournira à la fin de chaque séance. En effet, la transmission des factures ne se fera pas automatiquement entre l’ostéopathe que vous aurez consulté et votre mutuelle.

Plus encore, les forfaits présentés précédemment se basant sur des remboursements annuel, il est important que vous connaissiez la date anniversaire de votre contrat afin de savoir à partir de quand vous pourrez, à nouveau, être remboursé.

 

 

-> Source : https://bonne-assurance.com/​

 

ostéopathie consultation remboursement mutuelle sécurité sociale